Contenu principal

Le stress, c’est mauvais pour la santé : le stress diminue les réponses immunitaires de l’organisme, accélère le vieillissement de l’organisme et entraine une chute du niveau de performance professionnelle. Le stress peut également conduire à l’épuisement professionnel (burnout) à la dépression, voir, au suicide. Comment une psychothérapie peut-elle vous aider à lutter efficacement contre le stress ?

Je vous propose une méthode simple, rapide et efficace. En quelques séances vous apprendrez à contrôler la réponse physiologique de l’organisme en situation de stress et à définir votre zone de performance, c’est-à-dire identifier les contextes dans lesquels chacun de nous se sent efficace et productif.

La méthode

Les sources du stress sont multiples : des schémas de pensée inadaptés aux situations, une difficulté à s’affirmer face aux autres, une perte de confiance en soi, sont les plus fréquentes (Evaluez votre niveau de stress et ses causes). La psychothérapie consiste à identifier quels sont les facteurs de stress puis à apprendre à mieux les contrôler.

La méthode, issue de la psychologie expérimentale, consiste à s’entrainer à réguler ses battements cardiaques au moyen d’une technique simple et facile à mettre en œuvre. Ce qu’il faut retenir :

  • Le cœur influence le fonctionnement du système nerveux
  • Le cerveau influence le fonctionnement du cœur
  • L’angoisse a une action sur la fréquence cardiaque

En mesurant la variabilité cardiaque au moyen d’un dispositif médical, vous apprendrez à maintenir votre organisme dans un état d’équilibre, meilleur pour votre santé.

La méthode de gestion du stress permet une meilleure régulation des émotions. Quand les émotions sont trop intenses, il n’est plus possible de raisonner et l’accès aux sentiments est très difficile. Le calme favorise l’accès aux sentiments, un raisonnement et un jugement plus efficace. Il en est de même pour la mémorisation.

Les recherches sur la méthode VFC ont montré un lien causal entre la flexibilité du système nerveux et la régulation des émotions. Les recherches montrent que l’on observe une baisse de cette flexibilité dans la dépression et l’anxiété. D’autres études confirment la même observation pour le trouble panique, le trouble anxieux généralisé, le stress post-traumatique et probablement aussi pour le TOC (des recherches sont en cours).

La thérapie de gestion du stress nécessite entre 5 et 10 séances, espacées de une à trois semaines. Si vous possédez un smartphone compatible, vous pourrez vous entrainer à la maison. Cette technique est utilisée par les pilotes d’avion de chasse ainsi que les athlètes de haut niveau.

 Bibliographie

Servant D., Lebeau, Mouster, Hautekeete, Logier, Goudemand. La variabilité cardiaque un bon indicateur de la régulation des émotions. JTCC, 18, 45-48, 2008
Cottraux, TCC et neurosciences, Masson, 2009